Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cooking&Chemistry

Cooking&Chemistry

La cuisine pour tous !

Top Chef 2015 : épisode 3

Top Chef 2015 : épisode 3

Bonjour à toutes et à tous !

Une bien belle émission de Top Chef qui m'a encore fait passé une soirée à saliver sur mon canapé !

La première épreuve sur le thème du film d'animation Ratatouille a été une nouveauté car les chefs ont formés deux équipes. Chaque équipe a été jugée par le grand critique gastronomique François Simon, redouté dans la profession. Le critique avait 3 points à accorder et l'équipe perdante fut envoyée en dernière chance.

L'équipe de Philippe Etchebest était composée de : Xavier, Jérémy et Jean-Baptiste. Xavier est parti sur un jus de ratatouille dressé sur un damier de légumes, Jérémy s'est lancé dans la réalisation d'une raviole en gelée de tomate accompagné d'un siphon de ratatouille et Jean-Baptiste a quant à lui réalisé une gelée d'aubergine grillée et des petits makis. Si l'épreuve s'est bien déroulée pour la quasi totalité de l'équipe, nous avons senti une tension apparaître entre Jérémy et le chef. En effet, Jérémy, fidèle à lui même, a encore voulu prouver au chef qu'il pouvait faire comme bon lui semblait... sans résultat.

L'équipe de Michel Sarran était quant à elle constituée d'Olivier, de Martin et de Christophe.

Olivier est parti dans la réalisation complexe d'une fleur de courgette farcie accompagné d'un tartare de poivrons, Martin a choisi de réalisé des cannellonis de courgette avec une ratatouille froide et Christophe est parti sur une courgette marinée en forme de damier. Cette équipe beaucoup plus silencieuse mais pas pour autant moins charismatique a révélé le talent et l'ingéniosité d'Olivier et de Martin. Nous avons également pu remarquer un certain stress chez Christophe qu'il va devoir apprendre à maîtriser s'il ne veut pas que ça lui porte préjudice dans d'autres épreuves.

Pendant l'épreuve, le chef Etchebest est souvent venu nargué Michel Sarran, mais toujours dans le sourire et la bonne humeur !

La délibération a révélé que l'assiette d'Olivier était très bonne avec une belle association cru/cuit. Egalement, l'assiette de Jérémy, dont la raviole semblait finalement plaire au critique, semblait pleine de goût et finalement l'assiette de Martin a été qualifiée comme étant "Pleine de soleil"...

Au final c'est donc l'équipe de Michel Sarran qui l'emporte à 2 contre 1.

La seconde épreuve, un peu plus classique dans sa forme a accueilli l'immense chef Pierre Gagnaire. Les candidats ( Adel, Vanessa, Julien, Kévin et Florian) devait transformer entre 4 et 5 produits communs à nos réfrigérateurs et placards de ménagères.

  • Adel, qui a été tiré au sort en dernier, a eu les produits suivant : oignon, lardon, cornichon et fromage à burger. Il a donc pu réalisé une mousse de lardon accompagné d'un cromesquis au fromage.
  • Julien a eu : fromage, œuf, thon, citron et jus de pruneau. Le chef étoilé a réalisé une raviole de fromage avec un œuf poché accompagné d'un jus de pruneau à la mayonnaise... tout un programme !
  • Florian a eu: pain de mie, chair de crabe, avocat, yaourt et jus de tomate. Une association plutôt évidente. Il a pu réaliser un mille-feuille.
  • Vanessa, la seule femme du concours, a obtenu: carotte, fromage frais, knackis et cacahuète. Elle a ainsi pu réaliser un mille-feuille et un cromesquis.
  • Kévin a finalement eu: sardine, blanc de volaille, poireaux et crème fraîche. Il a ainsi réalisé un terre et mer de volaille et de sardine tout en cuisinant le poireaux dans toutes ses formes.

Quant à la dégustation:

  • Florian: une dégustation sans surprise car l'association de goût était évidente et déjà vue ! Il part donc en dernière chance.
  • Kévin: Le poireau a bien été mis en valeur avec un dressage simple, une volaille un peu sèche mais un bon mariage terre et mer. Kévin est qualifié.
  • Vanessa: Une très belle assiette mais où trop d'éléments ont été frits. Elle part pour la dernière chance.
  • Julien: Visuellement, le plat me plaisait mais ce n'était pas l'avis du chef. En revanche, un oeuf parfaitement cuit et de belles associations de goûts. Il est qualifié.
  • Adel: Sa mousse de lardon tient malgré l'absence de gélatine. La présentation est un peu triste t les goûts sont bons sans être spectaculaires. Après un long moment de réflexion, il est qualifié!

Finalement, l'épreuve de la dernière chance s'est articulée autours du boeuf.

  • Florian a préparé un filet de boeuf poêlé aux légumes du printemps, son assiette est belle et gourmande mais l'appellation de son plat lui fait défaut. il s'agit au final d'un plat classique mais l'assaisonnement est juste. Il est qualifié.
  • Jérémy réalisé comme à son habitude, un sashimi de boeuf-carotte façon maki avec un bouillon aromatique. Les chefs déplorent l'épaisseur de la viande mais l'idée reste bonne bien que déjà vue. Il est qualifié de justesse.
  • Vanessa réalise un tataki de bœuf façon bourguignon. Les chefs ont des difficultés de compréhension face à cette appellation, ils trouvent que l'assiette est trop éparpillée et qu'elle manque de cohérence. Cependant le goût semble là et elle est qualifiée.
  • Xavier choisi de réaliser une entrecôte rôtie avec des rondelles de céleri au jus vert et une purée de céleri. Les chefs critiquent le choix de sa vaisselle qui n'est pas pratique. En revanche, la cuisson est belle et c'est finalement le coup de cœur du jury. Il est qualifié avec les applaudissements.
  • Jean-Baptiste réalise finalement un tartare de bœuf et un siphon carotte avec un crumble de parmesan. Malgré un visuel superbe, la coupe du tartare est mauvaise et la viande manque d'acidité et de tendreté. Jean-Baptiste est éliminé sur une erreur technique...

Nina "J'ai personnellement adoré cette émission, les candidats commencent à révéler leur personnalité et les chefs rajoutent une touche d'humour non négligeable et qui manquait ces dernières années !"

A la semaine prochaine !

Culinairement vôtre,

Nina et Marion

Plat de Martin, Olivier et Xavier
Plat de Martin, Olivier et Xavier
Plat de Martin, Olivier et Xavier

Plat de Martin, Olivier et Xavier

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article